• Accueil
  • Plan du site
  • Rechercher
  • A-
  • A
  • A+
Mairie de PONT-CHATEAU
Bandeau inférieur

Découvrir Pont-Château/Histoire & Patrimoine

Histoire & Patrimoine

Pont-Château, ville du Sillon


Cette hauteur soutenue sur 70 km, de Nantes à la Roche Bernard, est comme un sillon bien tracé rectiligne. C’est en réalité le rebord du plateau nantais dominant la vallée effondrée de la Loire et la dépression briéronne.

Sur la pente aux terrains légers qui s’égouttent bien, la population, dès le Néolithique, s’est abritée du vent de Nord-Est et a orienté son habitat suivant l’exposition au Sud-Ouest, la meilleure pour profiter du soleil. L’un des plus hauts menhirs de l’Ouest, "Le Fuseau de la Madeleine", au Calvaire en témoigne, sur la route des dolmens de Sainte-Reine.

Le berceau de la Cité

Au sortir de l’hôtel de ville, vous découvrez cette rivière, le dernier affluent de la Loire, qui se jette dans le fleuve, au pied du Pont de Saint-Nazaire. Traversez le Pont que prolonge la place de la Mairie. Pour garder ce pont, le château du Baron était probablement là, à droite sur la hauteur : deux tours encastrées dans les habitations tendent à le confirmer. Au pied du château, les commerçants viennent abriter des détrousseurs leurs marchandises. La ville naît, centre d’échanges entre le pays haut des terres du plateau et les marais du bas pays de la Brière : pont et château, noyau d’origine, d’où son nom.

Le Calvaire

Au XVIIIème siècle, c’est l’épopée du grand missionnaire Grignon de Montfort qui marque pour longtemps le terroir Pont-Châtelain et environnant : c’est le Calvaire qu’on élève à force de bras et de pierres, qu’il faut d’abord démolir par ordre de Louis XIV mais qui s’est érigé, grâce à la ténacité de nos aïeux.

Pont-Château se trouvait, au moyen-âge,
sur l’une des routes de Saint-Jacques de Compostelle.
Une léproserie et une chapelle existaient dans la forêt de la Madeleine, à 500 m environ de la lisière actuelle. Venu prêcher dans la région, Saint-Louis Grignon de Montfort voulut marquer son passage par l’érection d’un Calvaire. Il choisit d’abord le site des "Roches- Bises" à quelques kilomètres au Nord-Ouest du bourg de Campbon. En raison de difficultés avec les Comtes de Coislin, seigneurs du lieu, il dut reporter son choix sur un site au Sud de la forêt de la Madeleine.
L’œuvre commencée en 1709 ne fut terminée que quinze mois plus tard.  Louis XIV, peut-être mal informé, en ordonna la destruction.
Le Calvaire, actuel fut édifié au cours du XIXème siècle. Il comprend un chemin de croix avec personnages : un groupe important rappelle l’Ascension ; des grottes représentant Béthléem, l’Agonie.
 
De la butte artificielle sur laquelle s’élève le Calvaire proprement dit, on fait un tour d’horizon complet embrasant la Brière, la Bretesche, la forêt du Gâvre et les rives de la Loire. Ce grandiose ensemble est le Calvaire le plus fréquenté de France. Il est complété par une Scala Sancta datant de 1891.
 
Des célébrations sont organisées tout au long de l'année (lors de la semaine Sainte, à l'Assomption, ...) en présence de nombreux pèlerins.

Quelques dates
Sources Association Pont-Châtelaine d'Histoire Locale
Nombreux autres repères dans "L'Album de Famille des Pont-Châtelains depuis 1860"
Contact : 02 40 88 06 00
1096
Fondation du Prieuré Saint Martin
1790
Premier Maire de Pont-Château : M. Jean-Baptiste Pellé de Quéral
1835
Achat de la première pompe à incendie. Création du corps des sapeurs-pompiers
1856
Inauguration solennelle du Calvaire rénové, en présence de 10000 personnes
1862
Arrivée du chemin de fer : les Pont-Châtelains voient pour la première fois un train traverser leur commune
1897
Inauguration de la mairie actuelle
1902
Arrivée du téléphone en ville
1906
Arrivée de l'éclairage électrique en ville
1927
Eclairage électrique des bourgs de St-Guillaume et St-Roch
1931
Début de l'électrification des campagnes
1935
Arrivée du service d'eau en ville
1946
Première édition de la fête des barques fleuries sur le Brivet
1948
Tout-à-l'égout en ville
1954
Lotissement de Villeneuve
1960
Recouvrement du Brivet en centre-ville
1963
1ère Zone industrielle avec l'usine Sambron
1963
Début du remembrement
1970
Ouverture des boulevards Général de Gaulle et J.B. Pellé de Quéral
1971
1er Centre de Secours
Publications de l'Association Pont-Châtelaine d'Histoire Locale
1981
Réédition de deux livres de l'abbé A. Marchand
"Pont-Château avant la Révolution"
"Pont-Château pendant la Révolution"
1986
"Images du passé" (épuisé)
Collection "Au passé retrouvé"
1991
"Il était une fois la Poste" (le tome 2 est épuisé)
1992
"130 ans de chemin de fer à Pont-Château" (épuisé)
1993
"Sur les routes de Pont-Château" (épuisé)
1995
"Pont-Château se souvient 1939-1945" (épuisé)
1997
"Le Brivet au fil des siècles"
"Les cent ans de la Mairie de Pont-Château"
1998
"Le chemin des écoliers 1825-1960"
2002
"L'album de famille des Pont-Châtelains depuis 1860" (épuisé)
"En marge de l'album (épuisé)
2003
Réédition de "L'album de famille des Pont-Châtelains depuis 1860"
2005
Réédition de "Pont-Château se souvient 1939-1945"
2012
"LE BRIVET AU COEUR DE LA VILLE
Une rivière, un marais, des hommes"
Prix : 28 €
6 points de vente
- Office de Tourisme 1, place du Marché
- Intermarché
- Librairie "Voyelles"
- Maison de la presse
- Leclerc
- Im'médias (imprimerie rue Maurice Sambron)

Renseignements au 02 40 88 00 87
Retour en haut de page